Savez-vous que certains aliments sont toxiques pour votre chien ?

Il est important de prendre conscience que certains aliments que nous consommons au quotidien peuvent être dangereux pour nos animaux à quatre pattes. En effet, leur organisme est très différent du nôtre, ce qui explique pourquoi certains aliments peuvent entraîner des troubles digestifs, neurologiques ou autres. 

Le chocolat

Le chocolat est sans aucun doute l’aliment toxique le plus connu pour le chien. Sa toxicité va dépendre de la concentration en cacao et de la quantité ingérée. En effet, plus le chocolat est noir, plus il renferme de la théobromine, la molécule qui pose problème.

 

Quand appeler le vétérinaire ?

  • Si votre chien a ingéré plus de 2 grammes de chocolat noir par kilo de poids corporel. Par exemple, pour un chien de 10 kg, cela représente 20 grammes de chocolat noir.
  • Si votre chien a ingéré plus de 10 grammes de chocolat au lait par kilo de poids corporel. Ce qui représente donc 100 grammes de chocolat au lait pour un chien de 10 kg.

Il n’est souvent pas nécessaire d’intervenir si votre chien a ingéré des quantités inférieures à celles indiquées ci-dessus ou si le chocolat ingéré est du chocolat blanc.

 

Il est important de réagir vite, l’idéal étant dans les 2 heures pour permettre à votre vétérinaire de faire vomir votre animal.

Les premiers symptômes se manifestent généralement dans les 2 à 4 heures suivant l’ingestion et les plus fréquents sont des vomissements, de la diarrhée et une agitation. 

Le xylithol

Le xylithol (E967) est un édulcorant naturel présent dans certains chewing-gums et dentifrices et il est utilisé comme substitut du sucre en cuisine. Cette molécule est responsable d’hypoglycémie (diminution du taux de sucre dans le sang) chez le chien qui se traduit, 30 à 60 minutes après l’ingestion, par de la faiblesse et des vertiges. Malheureusement, ce produit est également toxique pour le foie et peut provoquer une nécrose du foie 24h à 48h après l’ingestion ; c’est pourquoi un bon suivi avec votre vétérinaire est essentiel.

Les oignons, les poireaux, l’ail ou les échalotes

Cette famille est responsable d’intoxications chez le chien ET le chat. Crus ou cuits, ces aliments peuvent provoquer une destruction des globules rouges (anémie hémolytique) qui se traduit par la production d’urines foncées et un abattement visible 1 à 7 jours après l’ingestion. On estime que la dose toxique est de 5 à 10 g d’oignon par kg de poids corporel, ce qui correspond à environ 1 oignon pour un chien de 10 kg. 

Raisins

Cette intoxication est encore mal connue du grand public. Toutefois, secs ou frais, les raisins sont dangereux et responsables de troubles digestifs (vomissements, diarrhée, douleurs abdominales). Une ingestion importante peut également provoquer une insuffisance rénale, pour laquelle le pronostic est malheureusement sombre.

L’intoxication peut arriver rapidement :

  • On estime que 6 raisins secs par kg de poids corporel suffisent pour intoxiquer un chien
  • On estime qu’une grappe de raisins frais peut être mortelle pour un chien de 10 kg

Les signes cliniques (abattement, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales) débutent environ 24h après l’ingestion et peuvent persister durant plusieurs semaines.

Noix de macadamia

Même si la ou les toxine(s) ne sont pas encore connue(s) à l’heure actuelle, l’ingestion de noix de macadamia, appelées également noix du Brésil, peut provoquer des problèmes digestifs tels que vomissements et douleur abdominale chez votre chien. Il peut également présenter d’autres troubles comme des difficultés à marcher, de la faiblesse et des tremblements. 

L’avocat

L’avocat, aujourd’hui très apprécié en Occident, est très toxique pour le chien, ainsi que son noyau et ses feuilles. L’accident arrive souvent après l’ingestion de la chair du fruit et la mastication du noyau. Les doses toxiques sont mal connues, mais une ingestion importante peut s’avérer mortelle. La toxicité est due à la présence d’un acide gras (dérivé de la persine) dont le mécanisme d’action n’est pas clairement connu.

L’alcool

Quelques gorgées suffisent à désorienter votre chien. Mais l’éthanol se retrouve ailleurs que dans les boissons alcoolisées. En effet, les fruits en décomposition, la peinture, le vernis, le parfum ou encore le bain de bouche sont tous susceptibles d’intoxiquer votre chien. Les accidents surviennent souvent après l’ingestion de boissons alcoolisées sucrées (cocktail, punch..) laissées à sa portée. Les symptômes se manifestent entre 30 min et 2h après l’ingestion selon la quantité d’aliments déjà présents dans l’estomac de votre chien. Les signes cliniques sont le reflet de la dépression du système nerveux central : troubles de l’équilibre, somnolence, difficultés respiratoires. Ingéré en grande quantité, l’alcool peut entraîner un coma puis le décès.

 

Si votre chien a malgré tout mangé un aliment dangereux ou si vous avez un doute, contactez directement votre vétérinaire ou le centre antipoison. Essayez de leur transmettre un maximum d’informations :

 

  • Quel type d’aliment a été ingéré ?
  • En quelle quantité ?
  • À quel moment l’ingestion a-t-elle eu lieu ?

 

N’essayez jamais de faire vomir votre chien ou de lui faire avaler un médicament sans l’avis de votre vétérinaire. 

E.R.: Boehringer Ingelheim Animal Health Belgium SA - BE-CAN-0015-2022 - 02/2022

Où trouver les produits Frontline® ?
Tous nos produits Frontline® sont disponibles en pharmacie ou dans les magasins pour animaux de compagnie.
Où acheter ?