1ère visite chez le vétérinaire

Vous accueillez un nouveau compagnon à la maison ? Dans ce cas, une première visite chez le vétérinaire est fortement conseillée, et ce, indépendamment des soins déjà apportés à votre chiot/chaton au moment où vous l'adoptez. Votre vétérinaire pourra vous dispenser des conseils santé ainsi que vérifier si l’identification obligatoire a bien été réalisée. 

Comment se déroule la 1ère visite chez le vétérinaire ?

 

1.      Un bilan complet

Ce bilan consiste à vérifier l’état de santé général de votre animal. Le vétérinaire va donc examiner ses yeux, ses oreilles ou encore ses dents. Il auscultera le cœur ainsi que les poumons pour détecter une éventuelle anomalie. 

 

2.      La vaccination

Peu après sa naissance, votre animal développe une immunité partielle grâce aux anticorps contenus dans le lait maternel (colostrum). Cette immunité maternelle va le protéger durant les premières semaines de sa vie contre les maladies et germes pathogènes. Mais votre chaton/chiot va progressivement perdre cette protection naturelle. C’est pourquoi la vaccination est une étape très importante. Elle permet de stimuler les défenses de votre compagnon et l’aide à construire son propre système immunitaire. 

 

En savoir plus sur la procédure de vaccination du chiot. 

En savoir plus sur la procédure de vaccination du chaton. 

 

Les vaccins peuvent être obligatoires, fortement recommandés ou conseillés en fonction de votre mode de vie et de la région dans laquelle vous vivez. Les vaccins fortement recommandés sont ceux contre des maladies qui peuvent mettre la vie de votre animal en danger.

 

Vaccins fortement recommandés chez le chat:

  • Leucose féline
  • Typhus (entérite infectieuse féline)
  • Calicivirus
  • herpesvirus

 

Vaccins fortement recommandés chez le chien:

  • Maladie de carré
  • Hépatite infectieuse
  • Parvovirose
  • Parainfluenza

Sachez que le vaccin « rage » est un vaccin obligatoire si vous décidez de voyager à l’étranger. Celui-ci doit être réalisé au minimum 21 jours avant votre départ. 

 

3.      Contrôle parasitaire

La première visite permet également de vérifier la présence de parasites externes (puces, tiques...) ou internes (présence de vers intestinaux, par exemple). Ces parasites peuvent être dangereux chez un jeune chien et mettre sa vie en danger. C’est pourquoi il est conseillé de traiter votre animal tous les mois jusqu’à l’âge de 12 mois contre ces parasites. Vous éliminez ainsi le risque qu’il s’infecte, mais vous limitez aussi le risque qu’il contamine les membres de la famille. En effet, certaines maladies sont transmissibles à l’homme comme, notamment, la maladie de Lyme transmise par les tiques.

 

4.      L’identification

L’identification et l’enregistrement des chiens et des chats sont obligatoires en Belgique. Lorsque vous achetez un animal, il doit être au préalable identifié et muni d’un passeport. La microchip (puce) implantée au niveau du cou contient les informations relatives à l’animal ainsi qu’à son propriétaire. Si un chat ou un chien se perd, il est donc toujours possible, après lecture de la puce, de retrouver son propriétaire.

 

 

BE-PET-0006-2020 – 12/2021

Où trouver les produits Frontline® ?
Tous nos produits Frontline® sont disponibles en pharmacie ou dans les magasins pour animaux de compagnie.
Où acheter ?